Brèves, Jeune,

La bonne, la brute et le truand

sanscompromis_bonne_brute_truand

Jacqueline est l’heureuse propriétaire de nombreux appartements. Ses locataires, elle les trouve la plupart du temps parmi ses relations de la haute société uccloise, gage pour elle de fiabilité et de tranquillité.

Mais dernièrement, elle peine un peu à trouver quelqu’un pour occuper son nouvel appartement et fait donc appel à Sébastien, un jeune agent immobilier, qui se met aussitôt à la recherche d’un locataire. Au bout d’une semaine, la chance sourit à nouveau à Jacqueline, qui trouve un candidat «bien sous tous rapports et travaillant lui aussi dans l’immobilier». Une véritable aubaine pour Jacqueline, qui ne manque pas de faire part de son enthousiasme à Sébastien. L’heureuse propriétaire peut dormir sur ses deux oreilles. «Je n’oublierai jamais quand le téléphone a sonné ce jour-là. Elle était complètement catastrophée», raconte Sébastien. Le locataire «prodigue» travaille apparemment dans une agence qui, un jour, cesse de le payer.

Décidé à se rendre justice par ses propres moyens, l’employé se sert dans la caisse des acomptes et «se barre de l’agence».

Une mauvaise, très mauvaise idée quand l’on connaît la réputation de «demi-bandit» du patron de l’agence qui, une fois mis au courant du vol, piste son ancien employé et débarque chez lui avec son homme de main pour reprendre par la force l’argent dérobé. Terrorisé et désargenté, il s’enfuit une nouvelle fois, laissant Jacqueline toute chamboulée par cette histoire de gangster.

Articles similaires :

 

Contactez-nous

02 000 000 000

info@sanscompromis.be

Bruxelles 1170

  • Facebook
  • Instagram
  • Linkedin
  • Twitter