Brèves, Fiscalité, Retraité,

L’agent en herbe

Nico était fort jeune quand il a commencé à «toucher» à l’immobilier aux côtés de son cousin, déjà plus expérimenté.

On a commencé dans un sous-sol, on prospectait, on mettait des biens sur Immoweb…

se souvient-il, le sourire aux lèvres. Un jour, il a fait la rencontre d’entrepreneurs qui possédaient une société de châssis au Maroc et qui souhaitaient s’installer en Belgique pour étendre leurs activités commerciales.

«Ils m’ont montré les papiers de la société, un éventail de factures, tout avait l’air bien réglo, je leur ai donc dit OK, je vais vous trouver quelque chose», raconte Nico, avant de poursuivre: «Ils recherchaient une maison dont l’état leur était complètement égal, mais avec pour seule condition d’avoir un grand dépôt adjacent afin de pouvoir y stocker leurs châssis.»

L’occasion est parfaite pour le jeune agent en herbe, qui avait justement un bien correspondant à leur description. «J’avais un propriétaire qui voulait louer une maison nécessitant pas mal de travaux, je lui ai parlé de mes entrepreneurs et lui ai conseillé de louer sa maison en l’état.»

La maison, bien que délabrée, leur a plu. Ils ont toutefois posé une dernière condition: l’installation d’une porte blindée pour éviter tout risque de cambriolage. Marché conclu! Les trois parties étaient ravies de l’opération.

Six mois plus tard, le cousin et associé de Nico reçoit la visite de policiers qui l’informent de l’arrestation de ses «entrepreneurs-locataires», qui se sont révélés être des trafiquants de marijuana! «L’agent de quartier passait par là et trouvait que ça sentait fortement l’herbe. Il a naturellement prévenu la police», témoigne Nico, qui, lui, jure que l’on ne l’y reprendra plus à se faire rouler dans la farine!

Articles similaires :

 

Laisser un commentaire

Contactez-nous

02 000 000 000

info@sanscompromis.be

Bruxelles 1170

  • Facebook
  • Instagram
  • Linkedin
  • Twitter