Brèves, Jeune, Retraité,

Sans foi ni loi

Juliette, jeune directrice d’agence, fait visiter à un sympathique monsieur travaillant pour une ASBL un rez-de-chaussée qui lui servirait d’entrepôt. Seul hic: le montant du loyer est trop cher.

Jamais à court de solutions, elle lui propose alors de louer le garage attenant, tout aussi fonctionnel, mais pour 600€ de moins. Le marché est conclu, tous deux sont ravis du deal. Quelques jours plus tard, le locataire remet à Juliette, à la va-vite, au coin d’une rue, le bail signé. Le marathon des visites terminé, elle consulte son téléphone et découvre alors avec stupéfaction des messages alarmants provenant du propriétaire du garage. Paniqué, il lui demande si elle est certaine d’avoir bien loué le garage et non le rez-de-chaussée, le nouveau locataire s’étonnant de ne pas pouvoir accéder au rez-de-chaussée. La jeune femme, étonnée de la remarque du nouveau locataire et sûre d’avoir proposé le bon bien au bon prix, vérifie les termes du bail récupéré dans l’urgence le matin même et constate avec effarement que la mention «garage-parking servant d’entrepôt» a été falsifiée et remplacée par «rez-de-chaussée de 300 mètres carrés»!

Le locataire a retouché le PDF, pensant qu’on n’y verrait que du feu

se remémore la jeune femme, scandalisée par la malhonnêteté de cette personne, à qui elle avait tout naturellement (et à regrets) fait confiance.

Articles similaires :

 

Laisser un commentaire

Contactez-nous

02 000 000 000

info@sanscompromis.be

Bruxelles 1170

  • Facebook
  • Instagram
  • Linkedin
  • Twitter