Economie, Famille, Jeune, Retraité,

Vendre son bien: seul ou accompagné?

sanscompromis_vendre_son_bien

Vous souhaitez vendre votre logement, mais vous êtes encore indécis quant à le faire seul ou épaulé par un professionnel de l’immobilier? Décryptage des points positifs… ou pas.

L’AGENCE: UN GAIN DE TEMPS

Audrey Carter, directrice de l’agence Carter Real Estate, met en avant les bénéfices de l’accompagnement professionnel.

Les visites

«Les propriétaires désirant vendre leur bien seul omettent souvent un détail non négligeable: il leur faudra répondre aux nombreux coups de téléphone et organiser toutes les visites. C’est un boulot à plein temps, car il faut aussi connaître sur le bout des doigts les détails et les caractéristiques du bien!»

La mise en valeur du bien

«Un bien doit avoir un pouvoir attractif, d’où l’importance de la qualité des visuels. L’agent immobilier se chargera de prendre de belles photos, fera un peu de home staging (mise en scène du bien) et conseillera d’éventuels petits travaux à faire

L’estimation du bien

«Il est très fréquent que les propriétaires surestiment le prix de leur logement. Le risque est bien sûr de perdre un temps fou avec un bien qui ne se vend pas alors que le professionnel saura proposer, après analyse, un montant en accord avec le marché et qui permettra une vente dans de meilleurs délais

La préparation du dossier

«Avant de mettre un bien en vente, il y a évidemment un dossier à constituer. La démarche à suivre est chaque année plus compliquée et dans la majorité des cas, les propriétaires ne sont pas au courant de tous les documents à réunir, au contraire du professionnel qui saura où et comment se les procurer.»

 SEUL: LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE

 Patrick, ex-agent immobilier, encourage au contraire l’aventure immobilière solitaire exempte de commission.

 «En vendant en direct, vous économiserez la fameuse commission des 3% plus TVA demandée par l’agence immobilière, une plaie pour tous les propriétaires mais plus particulièrement pour ceux qui ont un petit budget. Je recommande, pour les appartements sur Bruxelles dont le montant est inférieur à 300.000 euros, de ne pas passer par une agence, car ce sont des biens très recherchés et qui, par conséquent, se vendent très rapidement.» 

 Pour l’ancien professionnel de l’immobilier, se passer d’un agent, c’est aussi éviter tout risque de sous-évaluation de son bien:

« Les agents immobiliers ont tendance à sous-évaluer le montant du bien, non pas, comme on a tendance à le penser, pour y intégrer leur commission, mais parce qu’ils veulent avant tout vendre rapidement!»

 Et après tout, qui de mieux placé pour parler de son bien que celui à qui il appartient?

«Le propriétaire connaît son bien et saura trouver les mots pour le vendre alors qu’en passant par une agence, on ne sait pas qui aura cette mission. L’agent pressé qui écoute d’une oreille ou celui qui prend le temps d’établir une relation de confiance aussi bien avec l’acheteur potentiel qu’avec le vendeur?»

Dans les deux cas de figure, points forts et points faibles sont de mise. À vous de choisir selon vos besoins, votre budget et vos priorités!

Articles similaires :

 

Laisser un commentaire

Contactez-nous

02 000 000 000

info@sanscompromis.be

Bruxelles 1170

  • Facebook
  • Instagram
  • Linkedin
  • Twitter